Le stage d’animateur 2ème niveau (SA2), organisé par la région Occitanie, vient de s’achever. Cette formation a pour but de former des animateurs à l’organisation, à la conduite, à l’encadrement et à l’animation de randonnées pédestres pouvant se dérouler en itinérance, sur des itinéraires balisés ou non (sans choix délibéré d’itinéraires nécessitant des techniques de progression liées à l’alpinisme).

La promotion 2018 et l’équipe de formateurs

Dans la continuité des années précédentes, le bon déroulement du stage a été possible grâce à la mobilisation et à collaboration de formateurs issus de plusieurs départements (Aveyron, Haute Garonne, Tarn, Tarn et Garonne) de la région. Cette diversité se retrouve également au niveau de l’origine des participants, venus de huit départements différents, parfois éloignés de notre région (Cantal, Essonne, Loire).

Après cinq jours de formations assez intenses et clôturés par le bivouac habituel, rustique mais sympathique sur l’exploitation de Bernard et Marie-Chantal BEL (GAEC de Serres à Combret), les différents candidats ont pu mettre en application les compétences acquises, comme la lecture fine de la carte, la gestion de groupe ou encore les aspects responsabilités et assurances qui n’ont plus de secret pour eux.

La randonnée itinérante est également l’occasion de mettre en pratique le A de IPECA (Information, Préparation, Équipement, Comportement et Adaptation). Les stagiaires ont en effet dû faire face à divers imprévus – simulations d’incidents (voire d’accidents), individus perturbateurs au sein des groupes de randonneurs, ou encore portions d’itinéraires incohérentes par rapport au tracé étudié sur la carte – et ce tout en assurant à tout moment la sécurité du groupe malgré les impondérables liés au hors sentier.

Exercice de secourisme : le blessé va mieux après sa prise en charge par l’animateur stagiaire

Tous ont réussi avec brio les différentes épreuves des derniers jours (parcours de balises, randonnée évaluative, QCM et entretiens individuels) et repartent avec leur brevet fédéral validé. La promotion s’est baptisée “Les Loups Garous” en raison de la pleine lune qui a illuminé la nuit du bivouac empêchant certains de trouver le sommeil.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *