Le week-end dernier, deux stagiaires du massif pyrénéen et deux formateurs FFRP Occitanie se sont retrouvés dans l’Aude (11) à Camurac, petit village de montagne du Pays de Sault, pour le stage Animateur Milieu Alpin Enneigé niveau 1 (SMAE1) consacré à la pratique de la raquette à neige. Les ateliers extérieurs dans une poudreuse immaculée, la météo variée et la motivation sans faille des stagiaires ont contribué à la réussite de ce stage.

L’accueil sympathique et chaleureux que nous ont réservé nos hôtes au Château de Camurac, ainsi que l’environnement de travail confortable mis à notre disposition au gîte ont également participé à la convivialité du stage.

Pendant ces trois jours de formation, les cours théoriques et pratiques sur le terrain se sont enchainés. Les thématiques principales abordées ont été les suivantes :

  • Le terrain : trois randonnées, d’une longueur moyenne de 8 km et de 400 mètres de dénivelé positif, nous ont permis de bien progresser en matière d’orientation, et de choisir un cheminement nordique approprié au sein d’un paysage alpin varié mêlant corniches, pentes raides à très raides, forêts, crêtes, talwegs, talus, plateaux, etc.
  • La météo des neiges : tous les jours, nous avons analysé attentivement les Bulletins d’Estimation du Risque d’Avalanche (BERA) de Météo France afin d’adapter nos sorties. Là encore, les différentes prévisions du BERA – risque 3 (risque marqué) pour les deux premiers jours ayant évolué en risque 4 (risque fort) pour la dernière journée – nous ont offert des cas d’étude intéressants et variés.

  • Les secours : le faible nombre de stagiaires nous a permis de travailler à plusieurs reprises les exercices de détection de victimes d’avalanche et de l’organisation des secours. Les stagiaires ont ainsi pu atteindre un niveau de performance plus que respectable.

  • La neige et nivologie : la théorie s’est accompagnée d’applications pratiques sur le terrain, mêlant analyse du manteau neigeux au travers de coupes à des tests du bâton réguliers. Les observations des formations caractéristiques, à l’image des congères, corniches et vagues à la surface de la neige, ont complété la formation in situ.
  • Les abris de fortune : pour nous protéger du froid et du vent, nous avons dû construire un abri d’urgence en un temps record grâce à la cohésion et l’efficacité du groupe. Nous avons même pu compléter notre installation par la confection d’une table et de banquettes pour apprécier le pique-nique du midi malgré des conditions climatiques dantesques. Seul manquait le chauffage !
  • La physiologie et les pathologies hivernales du randonneur en montagne : l’effet Windchill (refroidissement éolien) a pu être apprécié en direct ! Si la météo s’est trouvée clémente pour le 1er jour, elle nous a apporté son lot de surprises pour les 2 jours suivants avec des chutes de neige importantes, un vent violent et un froid ressenti approchant les -20°C.

Encore bravo à nos deux stagiaires qui se sont vus remettre le diplôme. La Fédération Française de Randonnée Pédestre et le massif des Pyrénées comptent à présent deux nouveaux Animateur en Milieu Enneigé niveau 1 dans leurs rangs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *