Le nouveau tracé en Haute-Garonne du GR® 46 Du Val de Loire aux Bastides sera inauguré au début du mois de juillet.

Le GR® 46 Du Val de Loire aux Bastides, joignant Tours à Toulouse, et emprunté également pour l’itinéraire Conques-Toulouse, achève sa mue dans notre département. Retouché dans son tracé essentiellement pour des raisons de sécurité face au développement de l’urbanisation et des axes routiers dans le nord-est toulousain, ce sentier aborde désormais la métropole par un flanc plus champêtre et permet d’admirer de nouveaux points d’intérêt comme le château de Pierre-Paul Riquet, concepteur du canal du Midi, à Bonrepos ou la cité médiévale de Verfeil.

 

Les Pyrénées haut-garonnaises aux petits soins pour leurs chemins de randonnée.

L’extrême sud du département de la Haute-Garonne est un secteur de haute et moyenne montagne très prisé en été pour des balades familiales ou sportives au milieu de paysages majestueux de forêts, d’estives et de lacs, bordés par les sommets les plus élevés du Luchonnais. Il accueille aussi le fameux GR® 10 permettant la grande traversée des Pyrénées entre océan et Méditerranée. Des chantiers d’été sont ainsi programmés par le CDRP à la demande de la communauté de communes qui porteront sur l’ensemble des itinéraires existant dans le secteur du lac d’Oô, bien connu des cruciverbistes, afin de leur refaire une beauté, si besoin était…

Le Chemin du Piémont Pyrénéen en voie de valorisation.

Le GR® 78, Chemin du Piémont Pyrénéen, traverse notre département à l’approche de la chaine de montagnes qui marque la frontière avec l’Espagne, sans toutefois s’y aventurer franchement. Il passe ainsi par le grand site de Saint-Bertrand-de-Comminges comprenant plusieurs éléments du bien classé par l’UNESCO au titre des chemins menant vers Saint-Jacques-de-Compostelle. À l’image des itinéraires de pèlerinage voisins venant du Puy (GR® 65) ou d’Arles (GR® 653), il suscite donc un intérêt croissant de la part de nombreux acteurs (Etat, collectivités, associations, …). Une réunion de réflexion et d’esquisse de ce que pourrait être un futur comité d’itinéraire multipartite s’est tenue le 15 juin dernier.

Le Muretain se pare d’une multitude de chemins de promenade et randonnée.

Le secteur du Muretain, au sud de Toulouse recèle de nombreux attraits. Pour le découvrir à pied, existent déjà deux grands axes d’itinérance : le long de la Garonne avec le GR® 861, et dans ses extrémités occidentales, proches de la Gascogne, avec le GR® 86, Toulouse Luchon, un sentier auquel Conseil départemental comme CDRP, se sont promis de donner un coup de jeune. Articulés avec ces deux axes, de nombreuses boucles de balade sont aujourd’hui en cours de création, voire de balisage, avec le concours de toutes les énergies mobilisées par notre comité. Gageons que le résultat sera à la hauteur des ambitions de ce projet et suscitera des vocations pour aller arpenter et contempler ce territoire aux confins du pays toulousain et du Comminges, si proche par la distance et si lointain par le dépaysement procuré.

Le Lauragais aborde la saison estivale d’un bon pied pour les marcheurs.

Le 14 mai dernier se tenait à Beauville l’inauguration des boucles de promenade randonnée du réseau nord de la communauté de communes Terres du Lauragais. Cinq nouveaux circuits sont ainsi disponibles pour les habitants et pour les touristes de passage, simples marcheurs ou bien randonneurs aguerris, représentant une offre diversifiée autour de Prunet / Saussens, Cambiac, Caraman, Loubens-Lauragais et Ségreville / Beauville respectivement. Tous ces chemins ont été inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et Randonnée puis labellisés.

Partie remise pour la journée des baliseurs haut-garonnais.

Comment mieux fêter l’arrivée de l’été que de se retrouver à l’ombre des magnifiques frondaisons du château de Bonrepos-Riquet pour la journée annuelle des baliseurs du département. Hélas, il a fallu se rendre à l’évidence : le 24 juin n’était pas la date propice, entre précipitations soutenues et bourrasques furieuses liées à une situation orageuse sévère et généralisée. Espérons par conséquent que l’arrière-saison permettra de trouver une nouvelle date plus favorable comme avait pu l’être celle du 2 octobre 2021 à Péguilhan. À suivre…

 

Saint-Bertrand-de-Comminges et Valcabrère se penchent sur leurs édifices religieux protégés et leurs abords.

Ce grand site remarquable abrite l’ancienne cathédrale Notre Dame, la basilique Saint-Just à Valcabrère mais aussi une chapelle dédiée à Saint-Julien ainsi qu’une basilique paléochrétienne, tous répertoriés par l’UNESCO. A ce titre, ils doivent faire l’objet d’un plan de gestion destiné à assurer leur sauvegarde et leur pérennité. Autour des services de l’Etat, des collectivités concernées et des associations pertinentes, à commencer par l’Agence française des Chemins de Compostelle, le CDRP31 a participé à plusieurs réunions de mise au point de ce plan. Il est appelé à œuvrer pour le développement de suggestions de randonnées sur les sentiers d’itinérance et autour d’eux, dans une optique d’enrichissement et de diversification de l’offre (promenade à la journée ou itinérance courte de quelques jours associée à la découverte des sites), ce qui suppose évidemment des capacités d’hébergement local appropriées.

Le Comité Régional Occitanie de randonnée pédestre a réuni son comité directeur.

Pour la deuxième fois en 2022, le comité directeur du comité régional s’est réuni le 23 juin dernier et cette fois-ci, en configuration présentielle à Carcassonne. Les 13 comités départementaux étaient représentés. Les échanges ont porté sur l’actualité de la randonnée au niveau occitan, avec l’examen des grands secteurs statutaires d’activité que sont sentiers-itinéraires, pratiques-adhésion et formation. Les questions administratives, financières mais aussi stratégiques ont également été débattues sous la conduite de la présidente Anne-Marie Bermejo.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.